Dernière Assemblée Générale de l’année 2016 de la CCD en présence de 3 ministres

02nd Jan 2017 Président CCD

Mercredi 21 décembre 2016 s’est tenue la 6ème Assemblée Générale de la Mandature 2013-2018. En présence du Président de la Chambre de Commerce de Djibouti et des membres du Bureau, elle a vu la participation de trois membres du Gouvernement, à savoir le Ministre chargé des Investissements, le Ministre de l’Economie et des Finances ainsi que le Ministre délégué chargé du Commerce. Une trentaine de chefs d’entreprises y ont également pris part. L’objet de cette Assemblée Générale était relatif à un échange entre les ministres présents et les opérateurs privés ainsi qu’à la présentation des budgets prévisionnels de la CCD et des Magasins Généraux.

 

 

Après les salutations d’usage, M. Youssouf Moussa Dawaleh, Président de la CCD, prit la parole, souhaitant en premier lieu ses meilleurs vœux pour l’année à venir,  » favorable au développement économique de notre pays, de bon augure pour l’ensemble du secteur privé et pour vous tous, porteuse de succès et de réussite, aussi bien dans vos affaires, que dans vos vies familiales« . Puis, il céda la parole à la Secrétaire Générale de la CCD pour exposer les activités marquantes de la mandature actuelle en lien avec le plan et ses objectifs stratégiques.

 

Une présentation a suivi avec un bref rappel historique des principales dates clés de l’institution, la structuration et les activités phares tels que la participation au Haut Conseil National pour le Dialogue Public Privé et le suivi des recommandations Assises Nationales de la Fiscalité; les différentes prestations fournies par la CCD, les partenariats et affiliations avec des institutions régionales et internationales; les projets prioritaires de la chambre pour l’année 2017 et quelques chiffres clés de la mandature.

 

 

 

 

Suite à cette présentation, les membres du Gouvernement ont pris la parole tour à tour pour remercier et féliciter la Chambre de Commerce pour cette rencontre.

Le Ministre délégué chargé du Commerce, a pour sa part, rappelait le rôle d’interface de la CCD, à la fois porte parole entre les entreprises et l’organe public et relais d’informations du pouvoir public vers les entreprises. Il a par ailleurs souligné la nécessité de travailler en étroite collaboration et synergie avec son département dans l’intérêt du développement du pays.

Le Ministre chargé des Investissements a, pour sa part, mentionné la logique de concertation publique-privée dans le processus global de renforcement du climat des affaires. Il a rappelé que le secteur privé est un intervenant légitime et un partenaire privilégié dans le développement socio-économique de notre pays. Il a parlé d’une fusion des forces pour faciliter la garantie des investissements et la pratique des affaires avec la mise en place de réformes en matière de justice commerciale, liberté entrepreneuriale, renforcement de fonds économique et instauration d’un capital confiance. M. Ali Guelleh a en outre précisé que la mise en place du guichet unique va permettre le démarrage d’une entreprise dans un délai de 48h, ce qui va réduire considérablement le classement de Djibouti dans Doing Business. Il a expliqué que le gouvernement attend beaucoup des opérateurs privés en terme de création d’emplois, et de diversification économique et réitéré la volonté du Président de la République d’accompagner et soutenir le secteur privé.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a souligné l’urgence d’aller plus vite en travaillant de manière plus harmonieuse en tenant compte des acquis – le secteur privé en tant que moteur économique – mais en poursuivant les réformes, notamment le Haut Conseil National du Dialogue Public Privé, forum qui doit se réunir annuellement et devenir une plateforme plus sincère et plus attractive. Il a listé quelques actions du gouvernement en cours ou à venir dans la cadre de l’amélioration du climat des affaires:

  • l’ouverture prochaine du guichet unique qui va nécessiter la représentation de la CCD et l’annulation des frais d’enregistrement au niveau de l’ODPIC
  • l’adoption dans les prochains jours d’une loi sur le partenariat public-privé avec la sélection de secteurs prioritaires
  • la mise sur pied d’un centre incubateur sur financement indien qui nécessitera le leadership de la CCD, etc

 

Ilyas Moussa Dawaleh a, pour conclure, présenté les grands projets du gouvernement qui seront pour certains opérationnels en 2017:

  • création d’un parc industriel au Lac Assal
  • finalisation du terminal gazier à Damerjog
  • création d’un parc NTIC, etc

 

Faute de temps supplémentaire pour poursuivre les échanges avec les membres du gouvernement, obligés de partir pour cause d’agenda serré, l’Assemblée Générale a repris avec la présentation des budgets de la CCD et des Magasins Généraux qui furent discutés puis adoptés par l’ensemble des opérateurs présents.

 

Par ailleurs, le Président de la CCD, en réponse à un opérateur privé, a précisé les objectifs du projet financé par l’Agence Française de Développement: d’un montant de 2 Millions d’Euros pour une durée de 3 ans, il vise au renforcement de capacités des élus et permanents de la chambre, en vue d’améliorer les échanges commerciaux régionaux. Des formations destinées aux élus et permanents de la CCD sont prévues dès 2017.