Journée mondiale de l’industrialisation de l’Afrique : Djibouti met à l’honneur ses industries

20th Nov 2016 Evenement

journee-industrie4

Note pays a, pour la première fois de son histoire, célébré la journée africaine de l’industrie et a mis à l’honneur à cette occasion les hommes et les femmes qui se sont lancés dans l’aventure industrielle et ont souhaité valoriser un savoir-local.

Dans les différentes interventions de la journée, l’accent a constamment été mis sur le courage, le dynamisme et le goût du risque de ces opérateurs, qui ont démontré que l’industrialisation djiboutienne n’est plus un mythe, mais une réalité.

Ces industries, qui ont contribué ces 5 dernières années à la création de plus de 3000 emplois sont bien intégré au paysage économique et leurs produits se font connaître des consommateurs djiboutiens, peu habitué jusque là à consommer local.

journee-industrie5

En effet, en dehors des établissements Coubèche, première entreprise industrielle de notre pays, le secteur privé a longtemps été frileux à s’investir dans ce secteur et à plus forte raison que les contraintes y étaient importantes.

Outre les contraintes naturelles telles que l’absence ou l’insuffisance de ressources naturelles pouvant servir de matières premières à l’industrie, la disponibilité et les coûts des facteurs de production ainsi que les difficultés à mobiliser les financements ont longtemps été un frein au développement des activités industrielles comme l’a souligné le Président de la Chambre de Commerce dans son allocution. Ce dernier a également exprimé sa satisfaction de voir certains chefs d’entreprises, jeunes et moins jeunes, tenter l’aventure industrielle et la réussir comme l’ont démontré les témoignages et les expositions faites ce jour.

Il est indéniable que des avancées notables ont été réalisées ces dernières années pour assainir l’environnement des affaires et pour le rendre plus compétitif pour l’essor des activités de production. Cependant, des efforts restent encore à faire pour stimuler et encourager cette initiative privée florissante et c’est la tâche à laquelle s’attelle le Gouvernement dans son ensemble, comme l’a précisé dans son intervention, le Ministre de l’économie et des finances, chargé de l’industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh.

En effet, comme l’a souligné Mme Magda Remon Coubèche, Présidente des Etablissements Coubèche et Vice-Présidente de la Chambre de Commerce, «il faut encourager par tous les moyens celles et ceux qui sont porteurs d’un projet, petit ou grand, et qui sont tentés par l’aventure industrielle et ses défis».

journee-industrie22

journee-industrie3

Dans cette optique, le Président de la CCD a présenté à l’assemblée la nouvelle initiative de l’Institution visant à doter notre pays d’un label «Made in Djibouti» qui va permettre la promotion des industries nationales et la valorisation de leur production.

Au delà de l’aspect promotionnel, le label «Made in Djibouti» proposera aux entreprises une démarche professionnelle, structurée et crédible pour leur permettre de valoriser leur savoir-faire sur le marché intérieur comme à l’export.

Ce label devra, selon le souhait du Président de l’institution consulaire, faire partie du paysage économique national dès Janvier 2017.