«Journée portes ouvertes» de l’armée US

10th Mai 2017 Evenement

Présence massive de la Communauté d’Affaires

Plus d’une centaine d’entreprises de la place se sont retrouvées Mardi 09 Mai 2017 à la Chambre de Commerce de Djibouti, pour prendre part à la journée «portes ouvertes» organisée par le corps expéditionnaire de l’armée américaine, basé à Djibouti, le CJTF-HOA, qui venait faire présentation des opportunités offertes dans le cadre du programme Djibouti First. Temps forts…
Elles étaient plus de cent vingt entreprises spécialisées dans les différents secteurs d’activités à participer à la Journée « portes-ouvertes » organisée par la chambre de commerce de Djibouti en collaboration avec le Camp Lemonnier et l’Ambassade Américaine à Djibouti. Objectif de cet exercice qui est entré dans les traditions depuis plusieurs années maintenant, permettre aux opérateurs économiques de la place de nouer contact avec les différentes entités de l’armée américaine stationnée à Djibouti, mais aussi de mieux se familiariser avec leurs procédures d’achat et enfin de mieux cibler leurs besoins en biens et services.
Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme « Djibouti First » qui donne priorité aux opérateurs économiques djiboutiens sur les contrats mais aussi les marchés de constructions et les achats du corps expéditionnaire de l’armée américaine CJTF-HOA, basé dans notre pays. L’initiative permet aux Américains de concrétiser les accords de coopération économique entre la RDD et les Etats-Unis.

Lors de cette journée, les différentes entités du corps expéditionnaire de  l’armée américaine stationnée à Djibouti, peuvent mieux informer les opérateurs économiques sur les procédures de passation de marché, mais aussi identifier la nature des biens et des services proposés sur le marché local par les entreprises djiboutiennes.

…Plus de 100 Millions de Dollars US injectés chaque année dans l’économie locale
C’est dans le cadre de ses rôles et missions que la Chambre de commerce a lancé cette initiative visant à faire profiter au mieux la communauté d’affaires des opportunités de marchés offerts par le Camp Lemonnier et les autres entités de l’armée américaine. C’est ce qu’à indiqué le secrétaire général adjoint de la chambre consulaire, M. Mohamed Ali Hassan, qui a chaleureusement remercié l’Ambassade US et le Camp Lemonnier pour leur collaboration. Il s’est dit réjoui de  cette belle initiative qui bénéficiera aux entreprises Djiboutien, et partant, à l’économie locale.
Des propos repris par l’attaché économique et politique de l’Ambassade Américaine à Djibouti, M. Hermes R. Grullon qui s’est dit heureux de cette rencontre opportune. L’officiel américain a mis l’accent sur l’impact de la présence militairo-civil américaine qui rapporte plus de 100 Millions de Dollars US à l’économie Djiboutienne, c’est-à-dire 10% de notre PIB. Des investissements qui touchent à la sécurité, la santé, l’éducation, l’énergie ainsi que dans différents secteurs économiques.
Il a par ailleurs indiqué que l’Ambassade US et le Camp Lemonnier étaient à eux deux le second plus gros employeur privé de la place avec une population de plus de 2000 travailleurs. M. Grullon n’a pas manqué de souligner également le projet de renforcement de l’employabilité de la main d’œuvre djiboutienne financé à hauteur de 25 Millions de Dollars US sur une période de 5 ans par le gouvernement américain. Autant de motif de satisfaction qu’il a partagé avec les officiels de la  CCD et la communauté d’affaires de Djibouti.

…Améliorer l’accès aux marchés de l’armée américaine

La journée portes ouvertes a démarrée par une session d’information et de sensibilisation aux procédures de passation de marchée de l’Armée US. Le major Jet Thompson, officier en charge de la passation des marchés et des contrats au Camp Lemonnier, a passé en revu devant la centaine d’entrepreneurs présent les procédures et les exigences des marchés de l’Armée US et ses différentes entités.  « Notre démarche vise à faciliter l’accès des entreprises djiboutienne aux opportunités d’affaires offertes par les marchés émis par l’armée américaine par le biais d’une concurrence libre et ouverte à toutes» a-t-il d’emblée indiqué, avant de partager toutes les informations relatives aux besoins en biens et services de l’armée américaine dans ses différentes composantes et les procédures et exigences dans la passation des marchés.
A l’issue de la session d’information, les hommes d’affaires ont pu rencontrer les différentes entités du corps expéditionnaire de l’Armée US dont les stands étaient présents dans la salle de conférence de la CCD. L’occasion pour les opérateurs économiques djiboutiens de pouvoir nouer contact et faire connaitre leurs produits et services aux responsables de ces entités du CJTF-HOA, le corps expéditionnaire de l’Armée US basé à Djibouti.  
Plus généralement, est-il nécessaire de rappeler que l’Ambassade des Etats-Unis à Djibouti est pleinement engagée à faire aboutir le programme «Djibouti First» ? Un programme destiné à réinjecter le plus gros des subsides de la présence américaine à Djibouti dans le circuit économique local en faisant correspondre la demande en produits et services du Camp Lemonnier aux produits et services fournis par les entreprises locales qualifiées.
Grâce à la Chambre de Commerce, l’Ambassade US et le Camp Lemonnier ont trouvé une interface réelle et efficace pour se rapprocher de la communauté d’affaires de Djibouti et faire avancer les engagements communs entre la RDD et les USA.
 
 
Le Point avec… Mme Zahra Omar Ahmed
Responsable du département informations et études  
«La Chambre de Commerce organise en collaboration avec l’Ambassade US et le Camp Lemonnier ces journées portes-ouvertes depuis plusieurs années maintenant. Et au fil du temps, l’exercice s’est amplifié avec un format sans cesse amélioré qui a permis de rapprocher les opérateurs économiques et le Camp Lemonnier, du moins dans ses besoins en biens et services et les marchés qu’il offre. Cette année, nous sommes réjouis de la forte affluence de la communauté d’affaires qui a fait montre d’intérêt et qui sans cesse accroit ses parts de marché dans la fourniture de biens et services et l’accès aux contrats du Camp militaire américain dans notre pays. La CCD travaille donc à élargir le marché national et permettre aux entreprises de pouvoir compter sur de nouvelles débouchées pour leurs biens et services ainsi que les contrats qu’ils peuvent gagner grâce à cette présence militaire américaine. Ainsi, nous sommes engagés à briser les barrières qu’elles soient linguistiques en renforçant la maitrise de l’anglais des affaires, mais aussi en formant nos entrepreneurs en procédures de passation de marché chez nos partenaires militaires américains. Nous nous efforçons également à apporter des réponses aux défis posés parfois par le manque de capacités voire les faiblesses de nos entreprises par rapport à la concurrence étrangère en matière de satisfaction des besoins colossaux et en tout genre du Camp Lemonnier. Nous comptons donc renforcer notre action en partenariat avec les autorités publiques mais aussi l’Ambassade US afin que le Programme «Djibouti First» puisse pleinement profiter à notre tissu économique  et à la communauté d’affaires».
Source La Nation MAAS