La CCD accueille des partenaires français

27th Mar 2019 Visites officielles

La Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) a reçu dimanche 24 mars 2019, la visite d’une délégation française, composée d’un Vice-Président et du Directeur des Relations internationales de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence (CCIMP), du Délégué Général de la CPCCAF et de deux hommes d’affaires dont les sociétés sont respectivement spécialisées dans l’énergie solaire et le commerce de produits agroalimentaires.

La CCD représentée par ses membres Elus et sa Direction Générale a eu une réunion de travail fructueuse avec cette délégation, dans l’optique toujours d’améliorer, à travers le partenariat consulaire, les services aux entreprises de notre Institution.

A cet effet, parmi les points de coopération discutés entre les deux Institutions Consulaires, la valorisation de l’information relative au fichier consulaire et un appui technique au Centre de Compétences et de Ressources (CRC) dans les métiers portuaires et logistiques ont été mis en exergue.

Les discussions ont également porté sur les voies et moyens d’encourager les échanges et les partenariats entre les PME françaises et djiboutiennes. Dans cette optique, les visiteurs ont présenté à la CCD, un outil stratégique intitulé AfricaLink, initié par la CCIMP.

Cet outil a pour objectif de connecter les entreprises et les entrepreneurs africains et européens qui souhaitent faire des affaires ensembles en créant une communauté d’entrepreneur(e)s et d’acteurs/actrices économiques orientée vers une stratégie de développement économique «Europe-Afrique».

Elle s’adresse aux entrepreneurs européens qui ont un objectif de développement en Afrique, avec leurs homologues du continent et aux entrepreneurs africains qui souhaitent développer leurs activités en partenariat avec leurs homologues français et européens.

Cette plateforme est évidemment ouverte aux PME djiboutiennes qui répondraient à ces critères.

Durant leur présence à Djibouti, les membres de la délégation ont également eu des rencontres avec d’autres acteurs économiques tels que le Doraleh Multipurpose Port et l’Agence Française de Développement mais ont aussi eu des réunions d’affaires avec les entreprises djiboutiennes opérant dans les mêmes secteurs que les hommes d’affaires membres de la délégation.