Projet PERD: Lancement d’une formation sur les énergies renouvelables à la CCD

Dans le cadre de la stratégie nationale visant à augmenter la contribution des énergies renouvelables et à améliorer l’efficacité énergétique, la Chambre de Commerce de Djibouti en partenariat avec le Saar-Lor-Lux Umweltzentrum de la Chambre des Métiers de Sarre a mis en place le projet PERD (Promotion de l’Energie Renouvelable à Djibouti) depuis 2011. Ce projet jouit du soutien financier de la coopération allemande. La CCD s’est associée à l’Université de Djibouti et le LIC pour former des formateurs et formatrices qui transmettront la maitrise des techniques d’installation et de maintenance des équipements de l’énergie solaire et éolienne. De ce fait, une formation inédite dans notre pays portant sur l’installation d’un système hybride et qui correspond à la 2e phase du projet (PV, éolienne) a commencé le 2 avril 2016. Les cours se déroulent en alternance dans les locaux de la CCD et le grand campus de l’Université de Djibouti à Balbala.

DSC_0189

Une douzaine de jeunes techniciens, recrutés par voie de concours, suivent cette session d’une durée de six mois et composée d’une partie théorique et une autre pratique. Les élèves disposent d’équipements de haute qualité composés d’une structure solaire et d’une éolienne dont leurs puissances respectives sont 25 KV et 6,5 KV. Les formateurs qui dispensent les modules de formation sont composés d’une technicienne européenne et experte internationale en énergie solaire, et de techniciens venant d’une société allemande, Hoffman et Öllinger chargée de l’installation de ces équipements. Les futurs formateurs assistent leurs enseignants en participant au processus d’installation et aux travaux de maintenance. Dans le même temps, ils suivent des cours théoriques donnés au sein de la CCD. Au terme de cette formation, seront sélectionnés deux à trois meilleurs profils d’intégrer les équipes du projet PERD et sillonneront l’arrière pays pour promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables. A ce titre un bus équipé d’une unité mobile fera une tournée dans les régions. Ainsi les futurs formateurs proposeront une vitrine promotionnelle à travers des démonstrations au cœur des localités visitées et au profit des habitants.

 DSC_0198

Plus généralement, le projet PERD a d’ores et déjà permis à la Chambre de Commerce de Djibouti de mettre sur pied un Pôle de Consultance en Energies Renouvelables en 2012. Ce Pôle compte à son actif des actions de promotion et des prestations dans les énergies renouvelables. Il s’agit principalement d’études sur les pratiques énergétiques comportant notamment un bilan énergétique du bâtiment, un Diagnostic de la Performance Energétique (DPN). Ces études sont faites dans le but d’aboutir à des études de faisabilité pour équiper les bâtiments d’installations d’énergie renouvelable.

Grâce à ce projet, la CCD compte accroître l’exploitation des énergies renouvelables avec la collaboration de la coopération allemande et des institutions comme l’Université de Djibouti.

LOGO1 PERD final 01