Recrutement d’un expert technique international

14th Mar 2017 Annonces Communiqués

Il est porté à la connaissance des intéressés que la date limite de dépôt des manifestations d’intérêt pour le Recrutement d’un expert technique international, dans le cadre du projet d’appui de renforcement des capacités des acteurs Djiboutiens du commerce international, a été reportée au Mercredi 22 Mars 2017 à 8h00.

L’ouverture des plis se fera en séance de la commission des Marchés publics le Mercredi 22 Mars 2017 à 8h30.
 
LE SECRETARIAT GENERAL 

Prestations de services : Assistance technique
La Chambre de Commerce (CCD) a reçu un concours financier de l’Agence française de Développement (AFD) et envisage d’utiliser une partie du montant de cette subvention pour financer un contrat de prestation de service – Assistance Technique (AT) résidente, en appui à la mise en œuvre du Projet d’Appui au Renforcement des capacités des acteurs Djiboutiens du Commerce International.

L’objectif poursuivi par le projet est de contribuer au développement économique et social de Djibouti par le renforcement des entreprises et de la fonction de hub commercial régional, en s’appuyant sur : (1) le renforcement des capacités de la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) au service d’entreprises compétitives ; (2) l’amélioration du maillon djiboutien dans la chaine logistique régionale.

Le projet est articulé autour de trois composantes :

Composante I : Renforcement des capacités de la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD). Cette composante a pour objet l’appui du rôle de la CCD en matière de conseils aux pouvoirs publics. Cet appui institutionnel porte sur le renforcement des capacités internes de la CCD (Assemblée générale des élus, bureau et Secrétariat général, centre de formation, centre agréé de gestion) et vise également l’amélioration et la professionnalisation des services rendus aux entreprises.

Composante II : Appui à la communauté portuaire dans son ensemble (acteurs économiques et institutionnels dont l’activité concourt au fonctionnement du port : la société de gestion du port (Port de Djibouti SA / PDSA), l’Autorité de régulation du Port et des Zones Franches (APZF), l’administration des Douanes, et les entreprises (transitaires, entreposeurs, manutentionnaires) qui sont toutes membres de la CCD.  Il est prévu dans cette principale composante, la réalisation d’une étude de faisabilité pour la création d’un centre de formation d’excellence aux métiers portuaires, du transport et de la logistique ainsi que l’élaboration du cahier des charges d’une plateforme intégrée d’informations pour la communauté portuaire. La mise en place de cette plateforme permettra à tous les acteurs du commerce international de mieux gérer les flux de marchandises (manutention, transit, dédouanement) et les diverses fonctions y afférentes.

Composante III (transversale) : Coordination et diverses études en appui. Outre l’assistance technique résidentielle et / ou ponctuelle, cette composante comprend la coordination et la gestion technique et financière, l’audit et l’évaluation du projet.

L’expert sera positionné auprès du Secrétariat Général de la CCD qui assure la maîtrise          d’ouvrage du projet pour une mission d’assistance technique résidentielle d’une durée de 12 mois en tranche ferme et de 8 mois en tranche optionnelle.
L’AT est affecté à Djibouti, au siège de la CCD. Il pourra cependant être amené à effectuer en cas de besoin, des missions sur le terrain. Des locaux climatisés à la CCD seront mis à la          disposition de l’AT. Il disposera d’un ordinateur portable pour usage professionnel et d’une connexion internet.

L’AT devra parfaitement maîtriser le français à l’écrit comme à l’oral et être un spécialiste des questions relatives au Commerce International et au développement du secteur privé dans les pays en voie de développement. Une maîtrise de l’outil bureautique et une qualification dans la planification, la gestion, et le reporting des projets sont attendues de l’expert. IL/Elle devra avoir une expérience en matière d’appui institutionnel / de renforcement des capacités des institutions et organismes représentatifs du secteur privé
Une expérience d’au moins 10 ans, dans le secteur cité ci- dessus, et notamment dans un pays en développement en Afrique, est requise.

La CCD invite les bureaux d’études internationaux à manifester leur intérêt et à fournir les services décrits ci- dessus. Afin de confirmer leur éligibilité à un financement de l’AFD, les consultants devront joindre à leur candidature la Déclaration d’intégrité (en annexe à ce document) dûment signée.

Les bureaux d’études internationaux intéressés doivent fournir les informations justifiant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services, notamment :

– leurs références concernant l’exécution de contrats similaires ;
– leurs expériences en Afrique et dans le secteur du Commerce International et du soutien au secteur privé en particulier ;
– la capacité à mobiliser l’expertise qualifiée nécessaire.

La CCD dressera une liste restreinte d’environ 6 candidats, présélectionnés sur la base de candidatures reçues, auxquels il dressera le Dossier d’Appel d’Offres pour la réalisation des services requis.

La date limite a été reportée au Mercredi 22 Mars 2017 à 8h00. L’ouverture des plis se fera en séance de la commission des Marchés publics le Mercredi 22 Mars 2017 à 8h30

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées aux adresses ci-dessous par courrier et par email.

Par courrier : A l’attention de Mme la Secrétaire Générale de la Chambre de Commerce de Djibouti, Place Lagarde, Boîte Postale n° 84, Djibouti, République de Djibouti.

Par email :
 Secrétariat Général de la Chambre de Commerce : ccd@ccd.dj